Jan
21
Le nouveau médiateur judiciaire en Algérie

<<Une nouvelle fonction sera créée dans le cadre de la réforme judiciaire. Il s'agit du poste de «médiateur». Une cinquantaine de postulants ont déjà déposé leur dossier de candidature auprès du tribunal de Constantine. La sélection du lauréat cependant aura lieu prochainement. Le candidat doit, d'abord, avoir un profil bien déterminé et remplir certaines conditions impératives, telles que l'ancienneté et l'expérience. Le poste est ouvert même aux retraités de la magistrature ou de la profession d'avocat.

Les candidats ayant postulé pour cette nouvelle fonction doivent également répondre à des critères de sagesse, et doivent être de notoriété reconnues dans la société. Le nouveau poste permettra d'alléger les charges des tribunaux. Le médiateur aura à charge l'étude des dossiers avant leur présentation au magistrat instructeur.

En un mot, le médiateur a pour mission le traitement des conflits entre les parties adverses, d'abord pour gagner du temps, ensuite pour éviter que des dossiers traînent...>>

Lire la suite sur l'expressiondz.com

Il faut comprendre que cette fonction d'assistant de justice n'a rien à voir avec la fonction de médiateur telle que nous l'entendons qui est neutre, indépendant, impartial et ne gère pas en amont les dossiers soumis aux magistrats pour désengorger leur stock.

Commentaires

le galvaudage du terme

Nom: 
isha
Site: 
http://

c'est inquiétant non?

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

qu'un juge saoûl .....

Nom: 
isha
Site: 
http://

avec de telles comparaisons...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA