Jan
20
La realité du statut d'auto entrepreneur face à la conjoncture

L'exercice 2009 a vu la création de plus de 327 000 entreprises , chiffre initialement établi en 2008.

Fin novembre, 528 399 nouvelles sociétés avaient déjà vu le jour, grâce à l'apparition en janvier 2009 du régime de l'auto-entrepreneur qui permet de créer son entreprise plus facilement et de bénéficier d'un régime fiscal accommodant, les cotisations sociales de l'entreprise étant indexées sur son chiffre d'affaires.

Ainsi ce statut a séduit 291 921 personnes, soit, plus d'une création d'entreprise sur deux.

Mais en contre partie, la création d'entreprise, hors auto-entrepreneurs, a baissé de 23% sur les 11 premiers mois de l'année par rapport aux 11 premiers mois de l'année 2008, passant de 305 025 à 236 144 unités.

De plus, sur les 291 921 auto-entrepreneurs enregistrés, près de 60% seraient inactifs.

Les services qsont les principaux bénéficiaires de ce succès puisqu'en 2009, le nombre de nouvelles entreprises de services aux particuliers a bondi de 190% (65 151 créations). Même tendance pour les services aux entreprises où les créations ont doublé (113 185).

Les entreprises commerciales ont enregistré 118 941 nouvelles sociétés, en hausse de 69%.

En revanche, les effets de la crise se sont fait sentir dans l'immobilier, qui enregistre un recul de 9% du nombre de créations.

Création d'entreprise : les secteurs qui ont le plus progressé en 2009

Rang Secteur Nombre de création Evolution 2009/2008

1 Services aux ménages 65 151 +190%

2 Information et communication 27 779 +138%

3 Soutien aux entreprises 113 185 +106%

4 Industrie manufacturière 20 946 +81%

5 Commerce 118 941 +69%

6 Enseignement et santé 46 258 +66%

7 Construction 73 287 +43,5%

8 Hébergement et restauration 24 188 +29%

9 Transports 7 718 +10%

10 Finance 10 976 +2%

11 Immobilier 14 340 -9%

Source : Insee / JDN - Sur les 11 premiers mois de l'année

Le revenu moyen des auto entrepreneurs ne dépasse pas en moyenne les 800 Euros.

Ces chiffres sont à mettre en parallèle avec l'augmentation très fortes sur les derniers mois de l'année 2009, du nombre d'ouverture de procédures collectives et plus particulièrement des liquidations sèches qui ont frappé les PME et PMI en France, principaux employeurs.

Le succès du statut d'auto entrepreneur cache donc une faiblesse endémique de notre économie à ne pouvoir aider et conserver la vitalité de ses entreprises PME et PMI et donc à maintenir l'emploi.

Ajouter à cela le fait qu'in fine, le statut d'auto entrepreneur prépare mal à la création réelle d'entreprise et place les auto entrepreneurs dans un isolement total en cas de difficulté et de redressement judiciaire...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA